Changer de fenêtre : à quoi dois-je m’attendre côté travaux ?

Le changement de fenêtre est impératif si elle ne satisfait plus le confort requis pour une habitation, comme l’isolation thermique et acoustique. Ou simplement pour un peu d’esthétique dans son cadre de vie. Des entreprises requièrent cependant des travaux, que l’on vous montre dans ces quelques lignes.

Quels travaux vous attendent ?

Les travaux pour changer de fenêtre dépendent de l’état du dormant. S’il est encore en bon état, il n’est pas nécessaire de le remplacer, il suffit d’y insérer le nouvel encadrement. Par contre, s’il est assez usé, il faudra remplacer la fenêtre tout entière, qui consiste à reprendre le mur pour reproduire les appuis pour l’installation de la nouvelle, cela nécessitera plus de travaux. Dans ce dernier scénario, les travaux pour changer de fenêtre consistent en gros à la mise en place du nouveau dormant. Puis vient l’étape de la fixation des ouvrants, et en dernier lieu la pose de l’isolant. IL existe trois types de l’isolant, à savoir : celui en bois, en aluminium et en PVC. L’isolation comprend également le vitrage, qui peut être un double ou un triple vitrage (le simple vitrage n’est plus très utilisé).

Quels matériaux pour une fenêtre performante ?

Les travaux pour changer de fenêtre ont pour but d’avoir une bonne isolation thermique et acoustique de votre fenêtre. Pour les travaux, le choix du matériel est essentiel. Les fenêtres en PVC sont les plus utilisées, étant plus raisonnables côté isolation et prix et ayant la spécificité d’être plus solides et faciles à entretenir, avec une durée de vie d’environ 30 à 40 ans. Les fenêtres en aluminium, avec une durabilité de 25 à 30 ans, ne sont pas en reste. Ce matériau nécessite peu ou pas d’entretien et est recyclable ; il résiste également aux conditions climatiques extrêmes.

Côté vitrage, vous avez le double vitrage. Il assure l’isolation thermique en limitant les déperditions de la chaleur, et filtre les bruits, assurant le confort acoustique. Il permet également l’entrée des rayons de soleil dans la maison, ce qui réduira la facture d’énergie. Quant au triple vitrage, il possède les qualités déjà citées, mais est meilleur ; idéal pour les maisons qui se trouvent au bord de la mer.

À quel moment changer de fenêtre ?

Plusieurs signes peuvent vous alarmer, comme l’apparition d’humidité ou de moisissures sur les rebords de la fenêtre, ou des courants d’air près de la fenêtre, ou encore vous avez de difficultés à réchauffer une pièce l’hiver, mais que, en été, la chaleur y est très forte. Vous devez aussi changer votre fenêtre lorsque vous confrontez à la difficulté de l’ouvrir et de la fermer, lorsqu’il y a condensation entre les vitres. Si vous constatez ces signes, c’est la preuve qu’il est temps de faire les travaux pour changer de fenêtre, soit pour une rénovation soit pour un remplacement.

Dans le cas où vous ne constateriez aucune dégradation, mais que la durée de vie de votre fenêtre est trop longue, vous pouvez aussi la changer. Il n’y a pas de durée de vie fixe, mais cela dépend du matériau avec lequel on fabrique votre fenêtre.

Faire entrer la lumière naturelle : des fenêtres dans les pièces aveugles
Qu’est ce qu’une pose en “réno-neuf” ?